CHAN 2016 : Bon début pour la RD Congo qui écrase l’Ethiopie (3-0)

FacebookTwitterGoogle+Share

Dominée dans tous les compartiments, naïve en défense, impuissante dans les relances, l’Ethiopie a été une proie facile pour des Léopards très affûtés et très déterminés.

La victoire de Florent Ibenge est de celles qui ne se discutent pas. Elle aurait pu être plus large. L’entraineur Florent Ibenge a fait confiance à Matampi, dans les buts. La défense sera assurée par Kimwaki.

Elle fut cependant longue à se dessiner. Après avoir obtenu deux coups francs bien placés à la limite de la surface de réparation, mal exploités par Héritier Luvembu (10’) puis Guy Lusadisu (13e), le ballon s’levant au-dessus de la cage d’Abel Mamo, il y eut ce tir lointain du long de la ligne de touche de Luvumbu renvoyé dans une glissade par le gardien éthiopien. Les camarades de Joël Kimwaki mettaient constamment la pression sans réussir à concrétiser leur supériorité. Ce n’est qu’à la 44e minute que les Léopards réussiront à ouvrir le score sur une tête de Guy Lusadisu. 

Ce dernier parti à 30 mètres de la ligne de but éthiopienne sert sur sa droite Luvumbu qui lui remet instantanément en pleine surface. Lusadisu a bien suivi et de la tête donne l’avantage – mérité – aux siens. Le retour des vestiaires allait être fatal aux hommes de Yohannes Sahle puisque d’entrée ils concédaient un deuxième but (47’).

RD-congo-chan-2016

Sur un centre venu du côté gauche, Luvumbu, entre deux défenseurs ajuste une tête qui fait mouche. Il venait de tuer définitivement le match. Dix minutes plus tard arrivait le troisième but signé Meshack Elia sur un service de Luvumbu avec un scénario un peu identique au précédent, une grosse erreur en défense centrale.

Les Congolais ont gagné facilement leur premier match. Puissant, bien organisé avec les cinq joueurs du V.Club et les trois de Mazembe, ils ont très rapidement trouvé leur équilibre. Leur puissance collective a prévalu sur le football trop académique des Ethiopiens. Il y a quelques courtes séquences plaisantes mais à ce niveau, c’est insuffisant.

A Huye, dimanche après-midi, il y avait une équipe offensive, la RD Congo, et une autre réduite à la défensive, l’Ethiopie. Tout n’a pas été parfait au sein des Léopards. On a noté des maladresses et des mauvais choix devant la cage éthiopienne. Cela ne les a pas empêchés de signer une victoire importante. C’est bon pour le moral.La RD Congo prend donc la tête du groupe avant le second match qui oppose l’Angola au Cameroun.

RDC: Matampi,Baumeto, Lomalisa, Bompunga, Kimwaki, Munganga, , Bope, Lusadisu, Luvumbu, Meschak, Bolingi.

Ethiopie : Abel,Seyoum (C),Aschalew, Anteneh,Tekalegn,Tesfaye,Gatoch,Behailu,Elias,Ramkel,Tafese

Articles liés

FacebookTwitterGoogle+Share

Leave a Comment